Les livres de Haruki Murakami

novembre 17, 2016



Aujourd’hui je voudrais vous parler d’un auteur un peu particulier que j’ai découvert depuis quelques années et que j’aime beaucoup : il s’agit d’Haruki Murakami. C’est un écrivain japonais contemporain qui a écrit un grand nombre de livres et de nouvelles. Avant de vous parler en détail des livres que j’ai lus, je voudrais vous expliquer un peu comment fonctionnent ses histoires en général.

D’abord, il faut savoir que chaque personnage principal (généralement un homme) est en quête de quelque chose ou à la recherche de quelqu’un. Ce sont des romans assez introspectifs et spirituels car le narrateur (correspondant la plupart du temps au personnage principal) est souvent quelqu’un de solitaire. 
L’univers général développé dans ses histoires est souvent très étrange car tous les genres sont mélangés. Murakami a la capacité de nous faire voyager dans des univers à la fois fantastiques et parfois policier tout en restant dans une ambiance poétique. Je pense que si vous aimez l’univers des dessins animés des studios Ghibli, vous ne pourrez qu’adorer celui de Murakami. Les histoires sont farfelues sans pour autant être tirées par les cheveux.
Enfin, ce que j’aime le plus dans ses livres c’est que chaque histoire est remplie de métaphores. Il y a plusieurs niveaux de lectures permettant aux lecteurs d’en faire sa propre interprétation. Une chose est sûre c’est qu’on n’en ressort pas indemne…

Comme je vous le disais plus haut, j’ai lu plusieurs de ses livres que j’aimerais vous présenter dans cet article car ce sont des histoires qui m’ont marqué et que j’ai beaucoup aimé dans l’ensemble. J’ai choisi de vous parler des livres dans mon ordre de lecture. J’ai d’abord découvert Les amants de Spoutnik, et j’ai tellement adoré que j’ai ensuite acheté Danse, Danse, Danse. Toujours autant charmée par l’univers, j’ai alors décidé d’entamer la lecture de 1Q84 qui s’étale sur trois tomes, et le dernier que j’ai lu est Kafka sur le rivage. Comme j’ai lu la plupart de ces romans il y a longtemps je ne pourrais pas trop rentrer dans les détails (et de toute façon j’aimerais vous donner envie sans trop en dévoiler), mais je vais essayer de vous livrer au mieux mon ressenti sur ces livres.



Les amants de Spoutnik - 272 pages (paru en 1999)
-
[ L’histoire ] " Quand on parle de l'amour, il n'y a guère de réalité. Comment se manifeste-t-il, sous quelle forme, sous quelle métaphore, voilà le plus important. " Haruki Murakami. K. est amoureux de Sumire, mais dissimule ses sentiments sous une amitié sincère. La jeune fille est insaisissable, et voue un amour destructeur à une mystérieuse femme mariée. Un jour, Sumire disparaît, sans laisser de traces. K. part à sa recherche sur une île grecque, dans les rues de Tokyo, où tout le ramène à elle.
-
[ Mon avis ] Comme je le disais précédemment, ce livre est le premier que j’ai découvert, suite aux conseils d’une collègue lorsque j’étais en stage dans une maison d’édition. Je l’ai donc lu il y a déjà quatre ans, et j’en garde un très bon souvenir. Les amants de spoutnik raconte deux histoires d’amour impossibles, enfermées dans un triangle amoureux. K est amoureux de Sumire qui est amoureuse de Miu. Chaque personne se court l’une après l’autre, à travers un récit poétique et métaphorique rempli de grâce et de mystère. L’histoire examine les relations humaines complexes, et la fin soulève de nombreuses interrogations qui donnent à réfléchir. Je pense que pour apprivoiser l’univers de l’auteur c’est le livre idéal car il se lit très vite étant donné qu’il ne fait que 272 pages. Ce fut un véritable coup de coeur !
[ Ma note ] ♥♥♥♥♥


Danse, Danse, Danse - 560 pages (paru en 1988)
-
[ L’histoire ] Persuadé qu’une ancienne rencontre l’y appelle en rêve, le narrateur, un publicitaire branché filles, bouffe et whisky, retourne séjourner dans un hôtel. Sur place, il constate que le modeste établissement s’est transformé en un palace d’une vingtaine d’étages. Ce qu’il va découvrir défie les règles de l’imagination. Une chose est sûre : sa vie a changé - et c’est le plus important. Un roman qui nous emmène danser sur le fil toujours ténu de la réalité. A savoir : Ce roman est la suite de La course au mouton sauvage, mais peut se lire indépendamment l’un de l’autre.
-
[ Mon avis ] Après avoir été plongée dans un triangle amoureux, l’histoire de Danse, Danse, Danse est beaucoup plus complexe. L’auteur nous parle d’un peu toutes les choses qui forgent et tracassent l’être humain : l’amour, l’amitié, la vie, la solitude et la mort. Les histoires et les genres s’entremêlent, comme pour nous signifier qu’on a plusieurs vies dans une seule, et que celle ci ne sera jamais simple. Contrairement aux amants de spoutnik où il n’y a que trois personnages, ici il y a une multitude d’être humains qui se croisent et se lient. Danse, Danse, Danse est aussi une grande histoire d’amitié à fois très touchante et improbable entre un homme et une enfant délaissée par ses parents. L’histoire peut parfois traîner en longueur mais ne vous laissera pas indifférent.
-
[ Ma note ] ♥♥♥♥

1Q84 tomes 1, 2 et 3 - 1600 pages en tout (paru entre 2009 et 2010)
-
[ L’histoire ] Aomamé est une jeune femme, de 29 ans, qui, pour le compte d’une vieille femme, tue de sang-froid, des hommes abusant des femmes. Solitaire, sans attache, elle rencontre Ayamé, avec qui elle forme un duo, pour séduire des hommes dans des cafés et profiter, le temps d’une nuit, des plaisirs de la chair. Cette existence pauvre et sans horizon désole Aomamé dont l’objectif ultime serait de retrouver Tengo qu’elle n’a pas revu depuis qu’elle a 10 ans, jour où elle lui a serré, quelques secondes seulement, la main gauche. De son côté, Tengo est un brillant professeur de mathématiques, tentant de devenir écrivain. Jamais publié encore, son éditeur potentiel lui propose de récrire le roman d’une jeune fille de dix-sept ans, qui a un talent certain pour imaginer des histoires fantastiques, mais est incapable de les mener à bien. La Chrysalide de l’air est un succès commercial. Pourtant, l’existence de Tengo est menacée : son amie disparaît, un homme étrange le harcèle… Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?
-
[ Mon avis ] A travers ce livre, on suit la vie des deux protagonistes qui se sont perdus de vue depuis l’enfance et qui souhaitent une seule chose : pouvoir être réunis à nouveau. Chacun mène une vie triste et solitaire de son côté, jusqu’à ce qu’on s’aperçoive que leurs histoires sont vouées à se croiser. Un peu à la manière des films d’Inaritu (comme Babel ou 21 grammes), on se rend compte peu à peu que chaque morceau de vie réuni forme un tout en s’imbriquant l’un dans l’autre. Ainsi, on switch d’une personne à une autre, jusqu’au moment fatidique... L’histoire entière m’a beaucoup plu, même si je l’ai trouvée un peu longue par moment. Peut-être est-ce pour nous faire ressentir l’absence et le manque des personnages, ou bien seulement le temps qui s’écoule ? Malgré ce petit défaut, j’ai été fascinée par cette histoire jusqu’à la dernière page.
-
[ Ma note ] ♥♥♥♥



Kafka sur le rivage - 640 pages (paru en 2002)
-
[ L’histoire ] Kafka Tamura, un jeune Tokyoïte de quinze ans, s’enfuit de chez lui pour échapper à la malédiction œdipienne que son père a prononcée contre lui. Il traverse le Japon pour rejoindre la petite île de Shikoku. Une nuit, le jeune garçon se réveille au milieu d’un bois, couvert d’un sang qui n’est pas le sien. Paniqué, Kafka trouve alors refuge dans une bibliothèque où il devient ami avec l’assistant, Oshima, qui le prend sous sa protection. Pendant ce temps, dans un quartier de Tokyo, un vieil homme cherche un chat égaré. Nakata est un simple d’esprit. Dans son enfance, un accident inexplicable lui a fait perdre toutes ses capacités intellectuelles, mais gagner celle de parler avec les chats. Un jour, il croise le chemin d’un effroyable personnage et la vie de Nakata bascule.
-
[ Mon avis ] Kafka sur le rivage est le dernier livre de Murakami que j’ai lu, il y a quelques mois. Cette fois, on suit le voyage d’un personnage principal beaucoup plus jeune que dans les romans précédents, (cependant très mature pour son âge) qui tente d’échapper à son destin. Sur sa route il va croiser de nombreux personnages inattendus, et vivre une expérience hors du commun. Beaucoup d’évènements mystérieux et métaphoriques vont se produire, nous faisant comprendre que malgré tous ses efforts, il ne pourra pas y échapper. Ce roman est plus ou moins construit sur les mêmes bases que les autres, cependant je l’ai trouvé plus étrange encore que les autres. On passe sans arrêt de la fiction à la réalité sans arriver à bien dissocier les deux, ce qui peut devenir assez déroutant à force. J’ai trouvé les métaphores plus complexes à interpréter, les personnages plus énigmatiques, et l’histoire un peu trop délirante par moment. Certains évènements m’ont fascinés, et d’autres m’ont désemparés. Malgré tout, la magie de Murakami opère comme à chaque fois, ce qui m’a poussé à venir au bout du livre, mais je suis un peu restée sur ma faim car beaucoup de questions restent en suspens...
-
[ Ma note ] ♥♥♥♥♥


-
Connaissez vous l’univers de Murakami ?
Avez vous déjà lu l’un de ses livres ?





You Might Also Like

5 commentaires

  1. Ah merci pour cet article! Comme toi, j'adore Murakami et j'avais dévoré Kafka sur le rivage mais surtout 1Q87 qui m'à complètement transportée. Je me rappelle avoir passé des soirées à analyser ce qui se passait dans le livre, à trouver la signification de certains éléments et à rester complètement pantoise lors de certains évènements un peu trop "surnaturels" se produisaient :D J'ai lu "L'Incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage" l'année dernière et il m'avait beaucoup plus également, totalement dans le style de l'auteur, je ne peux que te le conseiller!
    Il n'y a rien à redire mais les auteurs japonais ont du talent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui mon copain l'a celui là, il faudrait que je le lise !! :)
      pour l'instant je suis sur la relecture de l'ordre du phoenix ;-)

      Supprimer
    2. C'est tout aussi bien l'Ordre du Phoenix :D

      Supprimer
  2. C'est mon auteur favori ! Mes préférés sont Chroniques de l'Oiseau à ressort, La Ballade de l'impossible, et Au sud de la frontière :) Par contre, je suis complètement passée à côté d'1Q84, je n'ai même pas réussi à lire le 3ème :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'avais commencé au sud de la frontière et j'ai eu beaucoup de mal à accrocher alors que l'histoire de base me tentait bien, mais je pense que je lui redonnerais une 2nde chance :-)
      je comprends pour 1Q84, même si je l'ai beaucoup aimé j'ai trouvé que parfois ça trainait un peu en longueur...

      Supprimer